1. youtube
  2. rss
 

اللهم إني أستغفرك من كل فريضةأوجبتها علي في آناء الليل والنهارتركتها خطأ أو عمداأو نسيانا أو جهلا

اعلانات المنتدى


أهلا وسهلا بك إلى منتديات أمل تلمسان.
أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بزيارة صفحة التعليمـــات، بالضغط هنا.كما يشرفنا أن تقوم بالتسجيل بالضغط هنا إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.
الرئيسيةبحـثالتسجيلدخول
منتديات أمل تلمسان :: الميديا :: القنوات التلفزيونية

شاطر

2012-05-17, 22:53
المشاركة رقم:
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
Admin
الرتبه:
Admin
الصورة الرمزية


البيانات
الجزائر
firefox
ذكر
عدد المساهمات : 12330
تاريخ التسجيل : 17/03/2009
العمر : 25
التوقيت

الإتصالات
الحالة:
وسائل الإتصال:
http://www.amaltilimsan.net

مُساهمةموضوع: L'après-législatives des télévisions privées algériennes


L'après-législatives des télévisions privées algériennes




L'après-législatives des télévisions privées algériennes





Les élections législatives finies, les
nouvelles télévisions privées algériennes s'apprêtent à passer une
nouvelles étape dans leur parcours du combattant: remplir leurs grilles
des programmes entre les législatives et le Ramadhan. Une période de
deux mois qui risque de leur coûter cher en énergie et en création.
Malgré les problèmes de diffusion, puisque tous les programmes sont
envoyés par Internet pour être diffusés en différé de l'extérieur du
pays, l'absence de publicité publique (l'Anep refuse de signer un
contrat avec les nouvelles télévisions algériennes en l'absence d'une
réglementation sur l'audiovisuel), voilà qu'un nouveau problème vient de
surgir: les artistes ont saisi l'Onda pour réclamer leurs droits de
passage sur ces télévisions off-shore. Ces saisines toujours, notamment
Al Djazaïria et à un degré moindre Echourouk TV qui ont diffusé, durant
un certain temps, des clips d'artistes algériens. Les télévisions
privées doivent verser à l'Onda un pourcentage équivalent à 6% de son
chiffre d'affaires. Mais comme ces télévisions ont quelques mois
d'existence et qu'elles ne sont pas officiellement accréditées, la
question n'est pas à l'ordre du jour à l'Office des droits d'auteurs, au
grand désespoir des artistes. Ennahar TV qui a choisi l'information
comme programme cherche maintenant à meubler sa chaîne, surtout après la
fin des législatives et la fin de la campagne électorale. Son programme
de vox populi Sarih djiden (Très franc) fait un tabac et donne
l'occasion à de nombreux citoyens de s'exprimer ouvertement contre le
système. Une vidéo d'une femme habitant Sidi M'hamed, et qui explique
les raisons de son refus de voter, a fait le buzz sur Internet. Ce
programme dépasse de loin les débats qui sont lancés ici et là sur la
chaîne et où les intervenants pratiquent la langue de bois à outrance.
Reste Echourouk TV qui respire un peu en diffusant des feuilletons turcs
en attendant le Ramadhan où elle a prévu un feuilleton dramatique
algérien avec Djamila Aârass et un sitcom produit par Yahia Mouzahem.
Pour sa part, Beur TV, de Réda Mehigni, qui a renoncé à l'aventure
politique en échouant dans sa candidature à l'Assemblée, entend relancer
sa chaîne prochainement. Selon certaines sources, un important
opérateur va prendre en charge ses créances et remettre la première
chaîne maghrébine dans les starting-blocks. Un investissement de 30
millions d'euros est attendu pour relancer et rattraper le retard. Tout
ceci au moment où le ministre de la Communication s'apprête à finaliser
dans les prochaines semaines son projet d'ouverture audiovisuelle et
lancer définitivement le processus de démocratisation de l'audiovisuel
algérien.




الموضوع الأصلي : L'après-législatives des télévisions privées algériennes // المصدر : منتديات أمل تلمسان // الكاتب: moufdi


توقيع : moufdi



الــرد الســـريـع
..




مواضيع ذات صلة





تعليمات المشاركة
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة