1. youtube
  2. rss
 

اللهم إني أستغفرك من كل فريضةأوجبتها علي في آناء الليل والنهارتركتها خطأ أو عمداأو نسيانا أو جهلا

اعلانات المنتدى


أهلا وسهلا بك إلى منتديات أمل تلمسان.
أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بزيارة صفحة التعليمـــات، بالضغط هنا.كما يشرفنا أن تقوم بالتسجيل بالضغط هنا إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.
الرئيسيةبحـثالتسجيلدخول
منتديات أمل تلمسان :: الأخبار

شاطر

2012-05-19, 10:16
المشاركة رقم:
المعلومات
الكاتب:
اللقب:
Admin
الرتبه:
Admin
الصورة الرمزية


البيانات
الجزائر
firefox
ذكر
عدد المساهمات : 12330
تاريخ التسجيل : 17/03/2009
العمر : 25
التوقيت

الإتصالات
الحالة:
وسائل الإتصال:
http://www.amaltilimsan.net

مُساهمةموضوع: L’Algérie présente au Festival international de Cannes


L’Algérie présente au Festival international de Cannes




L’Algérie présente au Festival international de Cannes : Zabana révolutionne la Croisette



De notre envoyé spécial
à Cannes Amin Réda


Alors que le monde arabe perd l’une de ses plus importantes divas,
l’Algérienne Warda, décédée jeudi au Caire, l’Algérie et l’Egypte font
l’événement cinématographique au festival de Cannes. La disparition de
Warda était très présente dans les discussions entre professionnels lors
de ce rendez-vous cinématographique mondial.

L’Algérie a organisé hier après-midi un événement pour célébrer les 50
ans du cinéma algérien à Cannes, pour sa première participation au
Village international du Festival de Cannes. A cette occasion, l’AARC,
l’agence choisie par le ministère de la Culture pour représenter le
cinéma algérien sur la Croisette, a présenté des extraits de ses
prochaines productions cinématographiques: « Karl Mark », une
coproduction algéro-américaine réalisé par le cinéaste Philippe Diaz sur
le séjour en Algérie du philosophe, en 1882, mais aussi «Parfums
d’Alger» de Rachid Benhadj, « l’Andalou » de Mohamed Chouikh et surtout
« Zabana » de Said Ould Khelifa, venu avec toute l’équipe du film hormis
l’acteur qui interprète Ali Zaamoum, M. Khaled Benaissa. Le
réalisateur de «Zabana» a constitué d’ailleurs l’attraction des médias
internationaux tels que France 24, Egypt TV, Djazaïr TV ou encore
Echourouk TV. Le staff du film, à l’image du producteur Yacine Laloui et
du comédien Imed Bencheni, était également très sollicité par les
journalistes et les producteurs pour tenter de décrocher la sélection du
film dans un festival. De nombreux producteurs et professionnels
algériens du 7e art étaient présents à ce rendez- vous pour soutenir
Saïd Ould Khelifa pour son film. L’auteur de «Hors la loi», Rachid
Bouchareb, le documentariste Malek Bensmail, sélectionné pour la
cinéfondation, ou encore Mohamed et Yamina Chouikh, venus présenter leur
film et soutenir le cinéma algérien dans le plus important festival du
monde.
De nombreux directeurs de festivals internationaux, tels les festivals
de Berlin, de Dubaï, de Venise, Doha, Bruxelles ou encore Amman étaient
présents pour découvrir les quelques films algériens et surtout tenter
de décrocher la sélection du film «Zabana».
L’importance pour ce genre d’événement, affirment les organisateurs,
c’est avant tout de présenter des films algériens aux distributeurs et
au marché du film. Le cinéma algérien est quasiment absent du festival
de Berlin, affirme un responsable des échanges du festival lors de cet
événement. De son côté, Shadi Azzedine, représentant du festival de
Doha, cherche des films algériens pour les présenter en 2012, lors d’un
spécial Algérie, et cette rencontre était une aubaine pour lui de
choisir des films. Beaucoup de producteurs libanais et jordaniens,
palestiniens étaient également présents à cet événement algérien, pour
établir des contacts.
Si l’Algérie était en sélection en 2010, elle a cédé sa place à
l’Egypte qui a présenté le seul film arabe en compétition à Cannes:
Après la bataille de Yousri Nasarallah. Le seul film réalisé sur la
révolution arabe n’a pas tenu toutes ses promesses. Le cinéaste égyptien
n’est pas sorti du cadre cinématographique égyptien, ce qui a dérangé
la majorité des journalistes arabes lors de ce festival. Le réalisateur
est même allé jusqu’à utiliser les deux comédiens qui avaient travaillé
dans le film « Chaos » de Youssef Chahine, qui prédisait une révolution
au pays des pharaons.
A. R.




Les coulisses algériennes de Cannes

- Les invités algériens à l’événement organisé au stand Algérie, ont
tous souligné l’absence à cet événement du lauréat de la Palme d’Or
Mohamed Lakhdar Hamina et du réalisateur algérien Merzak Allouache, le
seul cinéaste algérien sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs.
- L’événement algérien à Cannes a été rehaussé par la présence
officielle du consul d’Algérie à Nice Ali Rajel et du représentant du
ministère de la Culture, Chouihi Mourad, sous-directeur chargé du cinéma
au ministère de la Culture.
- L’ENTV était présente à Cannes avec la couverture de Yasmine Chouikh, de Canal Algérie.




الموضوع الأصلي : L’Algérie présente au Festival international de Cannes // المصدر : منتديات أمل تلمسان // الكاتب: moufdi


توقيع : moufdi



الــرد الســـريـع
..




مواضيع ذات صلة





تعليمات المشاركة
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة